Ce qui me manquera

La fin de toute grande aventure déclenche des sentiments très différents. Tout d’abord, il y a une sorte de soulagement lié à la fin des dangers et des privations qu’il a fallu subir. On ressent également une sorte de fierté d’avoir travaillé si dur et si longtemps...

read more

Scott Hamilton

Expéditions Médicales

Scott Hamilton est un spécialiste des expéditions de recherche dans des environnements extrêmes. Il est Président de la Dooley Intermed International, une organisation venant en aide à des populations vivant dans des zones du globe en développement.—

Déjà en CM1, je savais que je voulais devenir un explorateur. Pourquoi ? Parce qu’ils menaient des vies si intéressantes, voyageaient dans des lieux exotiques et rencontraient les personnes les plus remarquables de la planète, comme Rich Wilson. Ils s’aventurent dans des lieux inconnus et font de nouvelles découvertes. Pour moi, la recherche scientifique est ce qu’il y a de plus intéressant, car cela permet de dévoiler les mystères de notre planète et au-delà.

Par où commencer lorsque l’on est en CM1 ? J’ai commencé à lire des livres sur l’exploration. Le premier livre que j’ai lu était Kon Tiki, de Thor Heyerdahl. La lecture permet d’acquérir des connaissances au travers des expériences d’autres personnes. J’ai également démonté plusieurs petits moteurs et petites voitures. Dès que j’ai été suffisamment âgé, j’ai rejoint les scouts et ai acquis des compétences de plein air que j’utilise encore aujourd’hui. En plus de mon cursus scolaire classique, je prenais des cours d’électronique. J’ai appris à naviguer et ai suivi un cours de premier secours pendant l’été. Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j’ai rejoint l’Explorers Club (ils acceptent aujourd’hui les étudiants) et j’ai commencé à assister à des séminaires et à interagir avec des explorateurs. Un jour, j’ai été invité à rejoindre des expéditions en tant que membre d’équipe junior. Après quelques années d’expérience, j’ai commencé à organiser et à mener mes propres expéditions.

Au cours des ans, j’ai participé à des études glaciologiques dans l’Arctique, à des projets médicaux, à de l’alpinisme dans les Andes, l’Arctique et l’Himalaya, et j’ai même tenté de traverser le pôle nord dans un biplan. Nos équipes travaillaient avec la NASA au Mont Everest pour tester de nouvelles technologies dans des environnements extrêmes, et nous avons aidé à développer des modèles prédictifs pour le mal de l’altitude sur le Mont Kilimanjaro. D’autres projets consistaient à suivre la migration des baleines à bosses et à développer de nouvelles technologies pour voir au fond de l’océan. Nous travaillons actuellement avec la NASA sur une étude sur les problèmes visuels que connaissent les astronautes lorsqu’ils sont dans l’espace pendant de longues périodes.

Les explorateurs veulent innover et régler des problèmes. Mais pour y parvenir, il vous faut un assortiment de compétences et de savoirs. Plus vous apprenez et plus vous avez de compétences, plus vous devenez important dans une équipe. Le futur Commandant de la Mission pour Mars est probablement aujourd’hui un élève d’une école élémentaire ou primaire. Cela pourrait-il être vous ? »